Le cas du pronoms impersonnel dans une langue isolante à faible morphologie, le gbaya - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

The case of R-impersonal pronoun in a isolating language with weak morphology, the Gbaya

Le cas du pronoms impersonnel dans une langue isolante à faible morphologie, le gbaya

Abstract

Le gbaya est une langue oubanguienne (Niger-Congo) isolante à très faible morphologie. Les pronoms personnels sont les seuls éléments de la langue qui incluent une opposition de nombre et réfèrent toujours, employés seuls, à des animés. De plus, le système verbal gbaya ne comporte aucune marque de personne, ni de nombre, ni de genre, ni de temps, mais seulement des marques aspecto-modales, le verbe n’est donc pas en gbaya soumis à la catégorie de personne. De ce fait la présence d’un sujet, nom, pronom ou pronom personnel est toujours requise. Pour exprimer une 3ème personne inanimée, il n'existe pas de forme impersonnelle du verbe (type 'il pleut'), car dans ce cas le sujet est toujours précisé (kórò tɛ̀ɛ́ "pluie tombe"). Il existe par contre quelques rare emplois de verbe sans sujet qu'on pourrait rendre par "ça..." en français, comme par exemple : kàɗá "c'est fini" qui ne peuvent jamais référer à un animé. Il existe de plus en gbaya un pronom impersonnel ʔéí qui réfère toujours à un animé (humain).
Fichier principal
Vignette du fichier
PRD PronomIMP.pdf (187.64 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-01236429 , version 1 (09-12-2015)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01236429 , version 1

Cite

Paulette Roulon-Doko. Le cas du pronoms impersonnel dans une langue isolante à faible morphologie, le gbaya : gbaya, une langue oubanguienne (Niger-Congo). Journées pronoms impersonnels humains / R-Impersonnal Pronouns, Patricia Cabredo Hofherr (SFL - Structures formelles du langage (UMR 7023 du CNRS), Feb 2015, paris, France. ⟨halshs-01236429⟩
241 View
120 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More