Formes et masques du discours proverbial - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2005

Formes et masques du discours proverbial

Abstract

Leguy Cécile, 2005, « Formes et masques du discours proverbial », in Baumgardt Ursula et Bounfour Abdellah (dir.), Le proverbe en Afrique. Forme, fonction et sens, Paris, L'Harmattan / Inalco, pp. 135-158. FORMES ET MASQUES DU DIRE PROVERBIAL Cécile LEGUY, UNIVERSITÉ VICTOR SEGALEN-BORDEAUX II Tel qu'on peut le rencontrer dans les recueils de proverbes, le dire proverbial présente un aspect formel souvent assez particulier qui fait sa spécificité comme genre dit "figé" de la littérature orale. Ayant travaillé sur un corpus de 500 proverbes 1 recueillis auprès des Bwa 2 du Mali, il me semble possible en effet de déterminer, à partir de ce corpus, des formes récurrentes propres au dire proverbial. Cependant, étant ethnolinguiste, j'ai privilégié le recueil et l'analyse des proverbes en situation d'énonciation, en tant qu'éléments essentiels de communication dans cette société de l'oralité où on apprend à bien parler en proverbes au fil du temps et des progrès que l'on fait dans l'acquisition de la langue. Or, on s'aperçoit vite en écoutant le dire proverbial en situation que ce n'est pas la forme qui fait le proverbe, mais plutôt la pertinence d'une allusion en rapport à un contexte donné. La forme est peut-être ce qui permet au proverbe de rester en mémoire, de se faire reconnaître, d'être performant dans l'énonciation. Mais on ne saurait définir le dire proverbial par le seul aspect formel des énoncés : ceux-ci, d'ailleurs, pouvant parfois varier de forme, et plus souvent encore ne pas être prononcés intégralement, être seulement évoqués par un mot ou quelques tons chantonnés entre les lèvres. Il me semble donc important, lorsqu'on traite de l'aspect formel du dire proverbial, de ne pas perdre de vue que le recours au proverbe est d'abord une façon de parler propre à l'oralité. En tant que telle, elle ne saurait se figer dans des cadres formels sans une certaine souplesse. Au contraire, dans un contexte où le dire proverbial est 1 Ces proverbes, recueillis en situation d'énonciation, ont fait l'objet d'une thèse en Anthropologie sociale et Ethnologie (LEGUY, 1996). 2 Les Bwa (sing. Boo) ou Bwaba vivent sur deux pays frontaliers, le Mali et le Burkina Faso. Le boomu (ou bwamu) est une langue voltaïque.
Fichier principal
Vignette du fichier
Leguy-Formes et masques version pré-print.pdf (289.26 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-02175637 , version 1 (30-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02175637 , version 1

Cite

Cécile Leguy. Formes et masques du discours proverbial. Baumgardt Ursula et Bounfour Abdellah (dir.). Le proverbe en Afrique. Forme, fonction et sens, L’Harmattan / Inalco, pp.135-158, 2005. ⟨halshs-02175637⟩
153 View
47 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More