Estimation du nombre de personnes non diagnostiquées pour une hépatite C chronique en France en 2014. Implications pour des recommandations de dépistage élargi - CNRS - Centre national de la recherche scientifique Access content directly
Journal Articles Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire - BEH Year : 2015

ESTIMATED NUMBER OF UNDIAGNOSED CHRONICALLY-INFECTED HCV POPULATION IN FRANCE IN 2014. IMPLICATIONS FOR EXPANDED SCREENING RECOMMENDATIONS

Estimation du nombre de personnes non diagnostiquées pour une hépatite C chronique en France en 2014. Implications pour des recommandations de dépistage élargi

Abstract

Background – Recent HCV therapeutic advances make effective screening crucial for potential hepatitis C virus (HCV) eradication. To identify the potential target population for a possible population-based screening strategy to complement current risk-based testing in France, we aimed to estimate the number of adults with undiagnosed chronic HCV infection, as well as their age and gender distribution at two time points: 2004 and 2014. Methods – A model taking into account mortality, HCV incidence and diagnosis rates was applied to the 2004 French national seroprevalence survey on hepatitis B and C. Results – In 2014, an estimated 74,102 individuals aged 18 to 80 were undiagnosed for chronic HCV infection (plausible interval: 64.920-83,283) compared with 100,868 [95%CI:58,534-143,202] in 2004. Men aged 18-59 represented approximately half of the undiagnosed population in 2014. The proportion of undiagnosed individuals for chronic hepatitis C in 2004 (43%) varied from 21.9% to 74.1% in the 1945-1965 and 1924-1944 birth cohorts. Consequently, age and gender distributions between the chronically-infected (diagnosed and undiagnosed) and undiagnosed HCV populations were different, the 1945-1965 birth cohort representing 48.9% and 24.7%, respectively. Conclusions – Many individuals were still undiagnosed in 2014 despite a marked reduction with respect to 2004. The present work contributed to the development of a new screening recommendation in 2014 aiming at complementing the screening strategy, consisting in one-time simultaneous HCV, HBV and HIV testing in men aged 18-60, regardless of risk exposures. Further studies are needed to assess the cost-effectiveness and feasibility of such a strategy. We also demonstrated that data on the undiagnosed HCV population are crucial to help adapt testing strategies, as the features of the chronically-infected HCV population are very distinct.
Introduction – Du fait des progrès thérapeutiques récents, le dépistage du virus de l’hépatite C (VHC) constitue un enjeu de santé publique en vue d’une possible éradication du VHC. Afin d’identifier la population qui pourrait être concernée par un dépistage populationnel en complément de la stratégie actuelle de dépistage ciblé sur les expositions à risque, nous avons estimé le nombre de personnes adultes non diagnostiquées pour une hépatite C chronique et leur distribution par sexe et classe d’âge en 2004 et 2014. Méthodes – Un modèle prenant en compte la mortalité, l’incidence du VHC et le taux de dépistage a été appliqué aux estimations de l’enquête nationale de prévalence des hépatites B et C de 2004. Résultats – En 2014, le nombre de personnes de 18-80 ans non diagnostiquées pour une hépatite C chronique parmi la population atteinte a été estimé à 74 102 (intervalle de plausibilité : 64 920-83 283) vs. 100 868 (intervalle de confiance à 95%, [IC95%:58 534-143 202]) en 2004. Près de la moitié d’entre elles étaient des hommes âgés de 18 à 59 ans en 2014. La proportion de personnes non diagnostiquées pour une hépatite C chronique en 2004 (43%) variait fortement selon l’âge, de 21,9% parmi les personnes nées entre 1945 et 1965 à 74,1% parmi celles nées entre 1924 et 1944. De ce fait, les profils démographiques des personnes infectées chroniques (diagnostiquées et non diagnostiquées) et des personnes non diagnostiquées différaient, les personnes nées entre 1945 et 1965 représentant 48,9% et 24,7% d’entre elles respectivement. Conclusions – Le nombre de personnes non diagnostiquées pour une hépatite C chronique était encore élevé en 2014, malgré une nette diminution par rapport à 2004. Ce travail a contribué à l’élaboration, en 2014, d’une nouvelle recommandation de dépistage consistant à tester simultanément pour le VHC, le VHB et le VIH les hommes de 18 à 60 ans au moins une fois au cours de la vie, indépendamment de la présence d’expositions à risque. Des études complémentaires sont nécessaires pour évaluer le coût-efficacité et la faisabilité de cette nouvelle stratégie. Ce travail a également mis en évidence la nécessité de disposer, pour contribuer à orienter les stratégies de dépistage, de données sur les personnes non diagnostiquées pour une hépatite C chronique, leurs profils démographiques différant de ceux de l’ensemble des personnes infectées chroniques.
No file

Dates and versions

hal-03479165 , version 1 (14-12-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03479165 , version 1

Cite

C Brouard, Y Le Strat, C Larsen, Marie Jauffret-Roustide, F Lot, et al.. Estimation du nombre de personnes non diagnostiquées pour une hépatite C chronique en France en 2014. Implications pour des recommandations de dépistage élargi. Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire - BEH, 2015, 19-20, pp.329-339. ⟨hal-03479165⟩
17 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More